4.7
(45)


     « Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre. » C’est l’une des versions de la phrase attribuée à Albert Einstein. Voici un aperçu de ce que l’on trouve sur Internet : 


« L’espèce humaine ne survivra que quelques années à la disparition des abeilles. 
« Si l’abeille venait à disparaître de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que 5 années à vivre.          
« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que 4 années à vivre. 
« Sans abeilles, en quatre ans, plus d’herbe, plus de fruits, plus d’hommes sur la Terre. » 


On pourrait sans doute trouver d’autres versions, « traductions » d’une phrase en anglais, si diverses que l’on en est venu à douter de l’authenticité de la citation. Et toutes les recherches entreprises n’ont jamais abouti. Impossible de trouver dans les écrits d’Einstein la preuve recherchée. Mais qu’importe : la phrase, quelle que soit la version, véhicule un message important : Le sort de l’humanité est lié à celui des pollinisateurs. Et ce sont surtout des insectes, dont les abeilles.    

D’après la chronique « Environnement Planète verte » du 2 mars 2008 de Hubert Reeves.


       L’abeille, cet insecte vivant en colonie qui effraie parfois les enfants et les plus grands, qui intrigue les plus curieux et qui fascine les plus impliqués inquiète grandement la toile mondiale…

Effectivement, vous n’êtes pas sans savoir que nos « Maya l’abeille » subissent une surmortalité depuis quelques années. Outre la disparition de nos tartines de pain grillé au miel, les conséquences sont beaucoup plus préoccupantes et alarmantes pour l’ensemble de la planète !

Il nous semblait alors capital de vous informer de leur rôle prépondérant sur la biodiversité et des conséquences de leur déclin actuel….

L’information est un premier pas vers l’action, nous te remercions donc pour le temps que tu accordes à lire cet article « mielleux » (un peu d’humour de piètre qualité pour détendre l’atmosphère, nous nous apprêtons à discuter d’un sujet relativement grave…)

I) Une petite piqure de rappel sur l’état actuel des abeilles 

Plus qu’inquiétante, la situation des abeilles est alarmante ! Celles-ci sont en voie de disparition avec un taux atteignant les 30% de mortalité…

Des chiffres en hausse qui pourraient se traduire par l’extinction totale de cet insecte d’ici quelques années.

Quelques chiffres significatifs :

  • Les abeilles assurent 80% de la reproduction des espèces végétales
  • 90% des arbres fruitiers sont assurés par la pollinisation des abeilles
  • 60 000 apiculteurs français en danger
  • En 30 ans, la France a perdu un tiers de ses ruches en production

II) Le rôle des abeilles 

Petites mais indispensables, les abeilles contribuent à maintenir l’équilibre des écosystèmes mais pas seulement ! Elles sont à l’origine d’une action majeure : la POLLINISATION.

Cette dernière nous permet d’avoir de beaux jardins fleuris, de cueillir des fruits, de manger de la viande et d’avoir des espaces verts à contempler ! Comment ?

  • Les fruits naissent des fleurs fécondées principalement par les abeilles
  • La reproduction des plantes sauvages et cultivées est aussi le fait des abeilles
  • Les bovins et les herbivores se nourrissent pour la plupart exclusivement de végétaux !

Après examen de ces malheureux chiffres et du rôle primordial des abeilles il faut comprendre que celle-ci est un maillon indispensable à la survie de nombreuses filières (telle que la production agricole par exemple).

Mais qu’est-ce que la pollinisation ?

La pollinisation c’est tout simplement le mode de reproduction de nos plantes et de nos fleurs (🔞). Il s’agit d’un magnifique exemple d’interaction entre insectes et plantes qui permet la formation de fruits et de légumes par un agent !

Grâce à un pollinisateur, les grains de pollen d’une fleur ou d’une plante recueillis dans les étamines sont transportés vers le pistil d’une autre espèce végétale. Ces grains de pollen s’avéreront être soit de la même espèce que la première (cas d’autofécondation), soit d’une espèce différente (cas de croisement). C’est ainsi que les animaux et les insectes permettent de créer des bébés végétaux !

Alors oui tu me diras qu’il existe plusieurs pollinisateurs mais sache que Maya l’abeille reste indétrônable dans ce rôle-là !

Photo abeille pollen

Voici quelques exemples de protagonistes de la pollinisation :

-Les animaux :

  • Surtout les insectes et directement les abeilles !
  • Puis les oiseaux ; ils pollinisent les plantes souvent de couleur vive
  • Et les chauves-souris ; qui sont des animaux nocturnes qui travaillent donc la nuit et préfèrent les fleurs avec un parfum prononcé

-Le vent :

Oui tu es surpris, mais le vent est bel et bien un agent pollinisateur. En effet, il porte le pollen d’une plante à une autre !

-L’eau :

L’eau est un agent à ne pas négliger, notamment concernant les plantes qui poussent dans les rivières.

Comme tu l’auras compris, si tu tiens à te nourrir PROTÈGE les abeilles !

Un petit schéma synthétisant le processus de pollinisation pour les plus courageux 

Schéma de la pollinisation

III) Les causes de la disparition des abeilles 

Malheureusement, la plupart proviennent de l’Homme…

L’Homme voulant produire plus, plus vite, à moindre coût mais qui réduit alors la qualité des produits et met ainsi en danger la pérennité de notre écosystème…

  • 1ÈRE CAUSE L’utilisation d’AGENTS CHIMIQUES

Le modèle agricole conventionnel repose sur un recours quasi-systématique aux engrais et aux pesticides afin de lutter contre les éléments extérieurs qui pourraient affecter le rendement des productions agricoles. Malheureusement l’impact de l’utilisation de pesticides sur l’environnement et sur les pollinisateurs est tout simplement colossal !

Les abeilles sont ainsi exposées à de nombreux produits chimiques dispersés dans l’environnement…

Parmi les principaux agents chimiques toxiques, se distinguent 3 catégories :

  • Les fongicides pour lutter contre les moisissures,
  • Les insecticides pour lutter contre les insectes,
  • Les herbicides contre les mauvaises herbes. 

Concernant les insecticides, la famille des néonicotinoïdes est considérée comme la plus efficace (et donc la plus mortelle) contre les insectes…

Ces agents chimiques sont diffusés sur l’ensemble des plantes, sols, eaux…Contaminant ainsi l’ensemble des plantes et des insectes pollinisateurs !

Alors que la France est le premier pays agricole de l’Union Européenne elle est également la 3ème consommatrice mondiale de pesticide…

L’utilisation de certaines substances de néonicotinoïdes était interdite en France, jusqu’à cette annonce du ministère de l’Agriculture en date du 6 août 2020…Une réforme législative devrait intervenir durant l’automne afin d’autoriser les agriculteurs à utiliser de nouveau ces insecticides tueurs d’abeilles. Le but de cette dérogation est de lutter contre la jaunisse, une maladie virale qui menace la majeure partie des cultures de betterave. Bien que l’intention soit louable, les conséquences pourraient être dramatiques pour nos abeilles…

  • 2ème CAUSE Les ondes électromagnétiques

Il s’agit bien là d’une autre forme de pollution ! Les ondes électromagnétiques affectent la faculté d’orientation de l’abeille, celle-ci se retrouve alors en difficulté lors de son retour du butinage.

Par ondes électromagnétiques il faut entendre : Les téléphones, internet, les ondes de basses fréquences etc…

Certaines études (notamment celle effectuée par l’université Landau, en Allemagne) ont démontré que les abeilles soumises au rayonnement sont susceptibles de ne pas retrouver leur ruche…

  • 3ÈME CAUSE Les BACTÉRIES et VIRUS

Comme tu n’es pas dans un article scientifique je vais tenter de t’expliquer le plus simplement possible le fléau que représente un parasite !

Minuscule mais coriace celui-ci s’accroche au corps des abeilles tel une huitre à son rocher et se nourrit du gras et de l’hémolymphe de l’abeille (l’équivalent du sang chez l’homme). L’énergie et la viabilité de l’abeille se trouve alors pleinement affectés…

De plus, les parasites sont vecteurs d’infection et transportent des bactéries entrainant des maladies mortelles pour les abeilles. Une abeille contaminée peut alors infecter toute une ruche !

A titre d’exemple, nous pouvons notamment citer le frelon asiatique et surtout le Varroa, un terrible acarien d’origine asiatique. 

  • 4ÈME CAUSE L’agriculture INTENSIVE

Si pour tes dernières photos Instagram tu apprécies l’homogénéisation des paysages ruraux, sache tout de même que cette agriculture industrielle est particulièrement néfaste…

Ce manque de diversité est directement responsable de la « famine » de nombreux insectes. En effet, l’insuffisance de plantes sauvages et cultivées affame l’ensemble des insectes…

La monoculture réduit qualitativement et quantitativement les ressources alimentaires des pollinisateurs qui se retrouvent alors dépourvus de leur site de nidation ! Ils n’ont ainsi plus l’opportunité de se procurer le pollen et le nectar nécessaire à leur survie.

En ce qui concerne la culture hors-sol (qui est destinée à fournir des fruits et légumes en dehors des saisons) elle est pratiquée en milieu fermé et est donc inaccessible aux pollinisateurs sauvages.

IV) Comment préserver les abeilles? 

Ça n’était pas un secret, les abeilles sont menacées de disparition…. Nous voulions cependant en plus de vous sensibiliser, vous montrer qu’individuellement, il vous est possible d’agir !

Nous te proposons alors de piocher quelques petites idées de gestes simples à appliquer au quotidien :

  • Si tu as la main verte, plante des fleurs à nectar (lavande, tournesol, trèfle, bleuet vivace…) !
  • Si tu es un hôte accueillant, attire les abeilles dans ton jardin avec des mures, fraises, melons, menthe, thym…
  • Si tu aimes le miel, achète-le chez ton apiculteur !
  • Si tu es sensible et investi, parraine une ruche ! (https://www.untoitpourlesabeilles.fr/concept.html)
  • Si tu cultives, évites les pesticides nuisibles pour les abeilles ou à minima, pulvérise-les en l’absence de vent 
  • Si tu aimes tondre ton jardin, attends juste la fin de la floraison des plantes à nectar

Pour conclure :

Préoccupons-nous des abeilles et arrêtons d’avoir peur de ces petits insectes qui entretiennent ce grand jardin qu’est la terre !


Article écrit par Camille COMBES 

Étudiante en droit à la faculté de Toulouse, l’environnement est un domaine qui me passionne et dans lequel je m’investis quotidiennement. J’espère que ce premier article vous aura plu…Je serais en tout cas ravie d’échanger avec vous ! A très bientôt, je l’espère…


Un grand merci à Camille pour cet article très instructif écrit avec le coeur…

N’oublie pas de t’abonner à notre NEWSLETTER pour recevoir directement dans ta boîte mail nos (vos) derniers articles!

Avec le Journal Participatif, chacun a la parole et peut donc être publié! Si tu souhaites en savoir plus sur notre concept, clique sur le lien ci-dessous :

https://www.lejournal-participatif.fr/concept/

TOUT SEUL ON VA PLUS VITE, ENSEMBLE ON VA PLUS LOIN

 

SOURCES

-Sur les causes de mortalité :

https://ma-ruche.fr/5-facteurs-de-mortalite/

https://www.happyculteur.co/pesticides-et-abeilles/limpact-des-pesticides-sur-les-abeilles

Sur la pollinisation :

https://www.apiculture.net/blog/mieux-comprendre-pollinisation-abeilles-n115

-Sur l’étude concernant les ondes électromagnétiques : 

https://www.apiservices.biz/fr/articles/classes-par-popularite/873-abeille-rayonnements-electromagnetiques

-Sur les chiffres concernant la disparition des abeilles : 

https://www.apiculture.net/blog/quelques-chiffres-sur-la-disparition-des-abeilles-n300

Donne ton avis

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre d'avis 45

Aucun avis

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin!
Posts created 7

3 commentaires pour “Les abeilles : un insecte vital pour notre planète en danger

  1. Très bien écrit et instructif ! Bravo à vous En espérant vous lire de nouveau (et le plus vite possible)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut